Le point sur le sel


Le sel est composé de deux minéraux, le chlorure et le sodium, qui participent au bon fonctionnement de notre organisme : ils sont notamment impliqués dans les échanges nerveux et dans la régulation de la pression artérielle. Dans l’alimentation, le sel est apporté sous différentes formes : par le sel de table, que vous ajoutez en cuisine ou dans votre assiette, et par les aliments que vous consommez. Les cinq premières catégories d'aliments contribuant le plus aux apports quotidiens en sodium sont, par ordre décroissant, le pain et les produits de panification sèche, la charcuterie, les condiments et sauces, les plats cuisinés et enfin les fromages*. Certaines eaux minérales en apportent également.

Il est indispensable pour le bon fonctionnement du corps de consommer chaque jour un peu de sel : les recommandations pour un adulte sont de 6 à 8 g / jour.
Toutefois, un excès est déconseillé et est un facteur de risque d'hypertension artérielle chez les personnes prédisposées.

C’est pourquoi au cours des 15 dernières années, nous avons travaillé pour réduire la quantité de sel présent dans nos produits. Aujourd’hui, nos céréales pour le petit déjeuner contiennent en moyenne 43% de sel en moins qu’en 1999.

Le saviez-vous ? Chez les consommateurs, les céréales pour le petit déjeuner contribuent à moins de 5% des apports en sel (respectivement 4,6% pour les adultes et 4,7% pour les enfants)*.

Une portion de céréales pour le petit déjeuner Kellogg’s apporte entre 1% et 8% des Repères Nutritionnels Journaliers (RNJ) en sel. Par exemple, un bol de 30 g de Kellogg’s Original Corn Flakes® apporte 0,4 g de sel (soit 7% des RNJ), un bol de 30 g de Chocos® en apporte 0,24 g (soit 4% des RNJ).

Pour vous aider dans vos choix parmi la grande variété des produits Kellogg’s, vous pouvez vous reporter à l’étiquetage nutritionnel et aux Repères Nutritionnels Journaliers à la portion qui figurent sur chaque paquet.

*Source : INCA 2, 2007 – CREDOC